AMÉRIQUES

AMÉRIQUES

LES MEILLEURES ACTIVITÉS DE GUADELOUPE

DauphinDauphin

Ca y est, vous vous êtes décidé pour la Guadeloupe et vous avez pris votre billet ! L’heure est maintenant à la préparation de votre itinéraire et de vos activités de voyage. Car bien sûr, en Guadeloupe il y a les plages…, de magnifiques plages mais pas seulement ! Vous serez certainement surpris par les contrastes naturels qu’offre l’île aux belles eaux. De Basse-Terre à Grande-Terre en passant par les Saintes, Marie-Galante, Petite-Terre ou la Désirade, vous découvrirez une biodiversité surprenante. Que ça soit un retour ou un premier voyage en Guadeloupe, il y a toujours de nouvelles choses à faire sur Karukéra. Je vous propose dans cet article, les meilleures activités de Guadeloupe !

Sur Grande-Terre :

1- Kayak dans la mangrove du Grand Cul de Sac Marin

Au Nord-Ouest de Grande –Terre se trouve le Grand Cul de Sac Marin et la mangrove qui le compose. Cet éco-système qui sert d’habitat aux crustacés, aux oiseaux et autres espèces marines est très fragile. C’est pourquoi le kayak est la meilleure façon de le découvrir tout en le respectant. De plus, avec le kayak vous pourrez vous faufiler entre les palétuviers et ainsi observer la faune de plus près.

J’ai fait ma rando kayak avec Ti Evasion et je n’ai pas été déçue. Gwendal, notre guide connaît la mangrove par cœur. Il partage avec vous son expérience et aussi son désir de protection.

Kayak dans la mangrove
Kayak dans la mangrove

2- Tour en Auto-Gyre à St-François

Le tour en auto-gyre à un coût, c’est vrai. Si vous pouvez vous le permettre, je vous le recommande. Situé à St-François, à l’extrémité Est de Grande-Terre, l’aérodrome et le local de Gyro-Alyzées vous attendent.

Ce qui est super avec l’auto-gyre c’est que l’on est suffisamment haut pour avoir une vue magnifique mais pas trop pour pouvoir être à l’air libre et en tee-shirt.  Le fait d’être à l’air libre donne vraiment la sensation de voler ! La Guadeloupe et ses eaux vues d’en haut, c’est juste à couper le souffle !

Petite-Terre vue du ciel
Petite-Terre vue du ciel

3- Le Mémorial Act

Entre Grande-Terre et Basse-Terre, il y à Pointe-à-Pitre, où vous allez atterrir en arrivant. Pour un peu de culture, visitez le Mémorial Act. A la fois musée et lieu de mémoire, cette visite d’1h30 environ nous permet de comprendre un peu plus les conditions de la traite négrière jusqu’à l’abolition de l’esclavage en 1848. Intéressant et nous rappelle que nous avons de la chance de ne pas avoir connu cela.

Mémorial Acte
Mémorial Acte

Sur Basse-Terre :

1- Le Domaine de Séverin

Le Domaine de Séverin, au Nord de Basse-Terre, est un magnifique domaine encore en activité. Rien de mieux pour comprendre l’origine de la canne à sucre et la fabrication du rhum.

Cette visite ludique en petit train vous conduit à travers les plantations du domaine en vous expliquant la vie des riches propriétaires de l’époque. En fin du parcours, vous pouvez visitez la maison reconstituée des maîtres.

Et, pour être en immersion totale avec le sujet, une dégustation de rhum vous est proposée pour terminer !

Domaine de Séverin
Domaine de Séverin

2- Plantation de café la Grivelière

Quel parcours pour arriver jusqu’à la Grivelière ! Pour vous y rendre il faut être bon conducteur et avoir une bonne voiture. Mais le chemin en vaut la peine. Nichée en haut de la montagne, cette plantation de café offre une vue sublime sur la forêt tropicale de Basse-Terre. Un guide vous emmènera à travers la plantation (prévoir plutôt des baskets que des tongs) et vous expliquera la fabrication du café. En dégustation, un bon café vous sera offert ! Située au Sud-Ouest de Basse-Terre.

Plantation de café La Grivelière
Plantation de café La Grivelière

3- Le Domaine de Vanibel

Toujours au Sud-Ouest de Basse-Terre, il y a le Domaine de Vanibel. En vous promenant à travers l’exploitation, on vous expliquera tout sur la Vanille, le Café, le Cacao et la Banane. Le guide et propriétaire en connaît un rayon et sait capter notre attention. Une visite enrichissante à laquelle on participe activement.

4- Voir les Cétacés en pleine mer avec Evasion Tropicale

Cette famille passionnée de la mer et des cétacés a crée l’association Evasion Tropicale pour la protection des mammifères marins. Embarquez avec eux pour la pleine mer, à la recherche des cachalots, des baleines et des dauphins. Ils sont très bien équipés pour pouvoir les entendre et si vous avez la chance de les voir, vous aurez tout gagné !

Dauphins
Dauphins

5- Plonger à la réserve Cousteau

En faisant vos recherches vous aurez certainement entendu parler de la réserve Cousteau situé à Malendure, à Basse-Terre. Ici la faune et la flore sous-marine sont sublimes. J’ai fait mon baptême avec les Heures Saines. Avec un moniteur par élève sous l’eau on se sent en parfaite sécurité. De plus, le moniteur sait se faire discret puisqu’il nagera un cran derrière vous si bien que vous aurez l’impression d’être seul en exploration. Profitez ensuite de la vue depuis leur cabanon créole perché au dessus de l’océan.

6- Randonner sur Basse-Terre

On ne peut pas aller sur Basse-Terre sans faire une randonnée même courte. Parmi les incontournables la Soufrière et les Chutes du Carbet. Au cœur de la jungle tropicale, la randonnée est parfois difficile mais le paysage est éblouissant. Et souvent à l’arrivée, une source chaude, un bassin ou une cascade en guide de récompense !

Pour plus d’informations sur les randonnées, je vous invite à lire mon article : Randonner à Basse-Terre

7- Visite des îles

La Guadeloupe offre à elle seule grand nombre d’activités à faire. Ceci-dit, pour les plus curieux il y a aussi les îles alentours. Embarquez pour une traversée depuis St-François ou Trois-Rivières pour vous rendre sur l’une d’entre elles.

  • Petite-Terre : des excursions à Petite-Terre vous sont proposées depuis St-François. Petite-Terre, une petite île uniquement habitée par les iguanes ! Vous pourrez partir avec un guide pour une promenade autour du phare. Néanmoins, l’activité principale de Petite-Terre reste le snorkeling. A vos palmes, masques et tubas pour nager avec les tortues, les requins-citrons inoffensifs, les écrevisses et les barracudas !
  • Les Saintes : vous pourrez principalement y visiter le Fort Napoléon en prenant une navette et profiter des jolies plages des Saintes. A vous les tourments d’amour à déguster sur la plage !
  • Marie-Galante : bien connue des amateurs de rhum, la distillerie Bielle se trouve à Marie-Galante. Vous pourrez la visiter ainsi que d’anciennes habitations sucrières. Il est bon de louer une voiture ou un scooter en arrivant sur place si vous souhaitez faire le tour de l’île et profiter seuls de belles plages.

Mes préférées ? Petite-Terre pour le snorkeling et Marie-Galante pour son authenticité !

Tortue à Petite-Terre

Pour finir:

Conseil important : avant de vous rendre sur un lieu d’activités ou de visite il est préférable de passer un petit coup de fil la veille par ex. Sinon, vous risquez de faire beaucoup de kilomètres pour devoir attendre un horaire de visite précis (assez changeant) ou devoir revenir un autre jour.

Désormais vous savez tout sur les meilleures activités de Guadeloupe selon moi ! Bien sûr il y a certainement des activités que je n’ai pas encore faîtes après plus d’une dizaine de séjours là-bas ! Et il reste bien sûr un tas d’autres activités comme la plage, les sources chaudes, les marchés…que vous ne pourrez pas manquer !

Bon séjour! Et si l’article vous a plu, likez le blog sur Facebook!

A bientôt, Latika !

AMÉRIQUES

RANDONNER A BASSE-TERRE, GUADELOUPE

Rivière Basse-TerreRivière Basse-Terre

Que vous soyez amateur de promenades et de nature ou professionnel de la randonnée, voici quelques informations pour randonner à Basse-Terre. Basse-Terre offre la possibilité à tous de découvrir sa forêt tropicale luxuriante au travers de magnifiques balades. Certaines sont très simples et accessibles avec des enfants. D’autres demandent une meilleure condition physique. C’est pourquoi, il est important de ne pas partir à l’improviste et de se renseigner sur la complexité de la randonnée que vous souhaitez faire.

Volontairement, je ne souhaite pas vous donner précisément la durée de chaque randonnée ni le niveau exact de celles-ci car cela dépend de chacun. Pour avoir un ordre d’idée, j’ai tout de même fait un petit classement. Mais ce qui m’intéresse avant tout c’est de vous recenser les randonnées de Basse-Terre et de vous orienter vers des sites qui vous les détailleront précisément. Je ne suis donc pas responsable des difficultés et autres problèmes que vous pourriez rencontrer lors de celles-ci. A chacun de prendre ses responsabilités.

Randonner à Basse-Terre: le nécessaire

Lorsque vous partez en randonnée et surtout en Guadeloupe, pensez à toujours prendre un sac à dos avec à boire, de quoi grignoter, votre crème solaire, un chapeau, une cape de pluie (on n’est pas à l’abri de belles averses sur Basse-Terre!), votre maillot de bain, des chaussures aquatiques, votre appareil photo et surtout de bonnes chaussures de marche ! A Basse-Terre on ne randonne pas en tongs ! Les sentiers peuvent être glissants et parfois un peu boueux. Au départ de la plupart des balades, un panneau vous mentionne la durée du parcours. Si vous êtes randonneur occasionnel, augmentez toujours ce temps d’une demi-heure minimum, ça vous sera déjà plus réaliste.

Une fois équipés et prêts à partir, ouvrez les yeux, vous allez découvrir une nature préservée et sublime. Souvent au bout de l’effort vous serez récompensé par une belle cascade, une source chaude ou un beau panorama !

Hauteurs de Basse-Terre
Hauteurs de Basse-Terre

Randonner à Basse-Terre Nord

Niveau débutant:

  • La Cascade aux Ecrevisses : Sur la route de la traversée, elle est très bien indiquée. Accessible à tous la cascade aux Ecrevisses est un avant-goût de ce qui vous attend lors de vos futures randonnées sur Basse-Terre. Facilement atteignable, vous pourrez savourer la nature et profiter d’une baignade.
  • La Maison de la Forêt : Vous y trouverez toutes les informations sur la forêt tropicale et le Parc National. Un plan vous donnera accès à des balades explicatives. Enfin, deux randonnées faciles partent de la maison de la forêt : La trace du Bras-David et La boucle des Ruisseaux.

Niveau moyen:

  • La Trace Mazeau : Prenez la direction de Pointe-Noire. Un peu après le jardin botanique et avant Sainte-Rose, vous trouverez le point de départ de la trace Mazeau ainsi que d’autres randonnées. Une randonnée au travers de la forêt avec point de vue sur la mer et les champs de canne.
  • Le Saut des 3 cornes : De Sainte-Rose, prenez la D19 direction Sofaïa. Après Sofaïa, vous atteindrez un grand parking d’où part un sentier s’enfonçant dans la forêt. Cette belle randonnée vous plongera dans la forêt tropicale pour vous conduire à une belle cascade. Le sentier descend beaucoup. Pensez qu’après il faudra remonter et que c’est physique. Arrivés en bas, vous traverserez la rivière Moustique avant d’atteindre la cascade. Attention au débit ! Pour le retour, revenez sur vos pas. On vous proposera un retour par le sentier botanique. Un panneau indique 10 min, ce qui n’est pas réaliste. Le sentier est très escarpé. C’est quasiment de la grimpette. Sinon on vous pourrez continuer tout droit pour faire la boucle ou reprendre la route forestière empruntée à l’aller.
  • Les Balades des Mamelles : Après le restaurant du parc zoologique des Mamelles, vous aurez la possibilité de randonner sur 5 itinéraires balisés.

Niveau confirmé:

  • Boucle tête Allègre Sofaïa: De Sainte-Rose, prenez la D19 direction Sofaïa. Le départ se trouve sur la route forestière de la Muraille. Randonnée dans la forêt tropicale avec une partie sur les crêtes. Vous passerez par le site de Sofaïa pour une petite douche d’eau chaude, reste des anciennes sources.

Randonner à Basse-Terre Ouest

Niveau débutant:

  • Saut d’Acomat : Le saut d’Acomat vous conduit rapidement à un charmant bassin ou vous pourrez vous rafraîchir.

Niveau moyen:

  • Sentier de Mamalier : Chemin côtier traversant une rivière pour atteindre un village de pêcheurs, des plages et des jardins créoles.
  • La Trace du petit Malendure : Le départ se fait de la plage du Petit Malendure, après la plage de Malendure en direction de Pointe-Noire. Le long du littoral, vous marcherez entre la forêt et les criques.

Niveau confirmé:

  • La Trace des Contrebandiers : Belle randonnée sur la trace des contrebandiers qui transportaient le rhum des distilleries du Nord de Basse-Terre vers l’Ouest.

Randonner à Basse-Terre Sud

Niveau débutant:

  • Le Sentier de l’Acomat : Départ de l’anse Duquéry à travers les arbres fruitiers.
  • La Trace du bassin bleu : Après une balade dans une bananeraie puis dans la forêt vous gagnerez un beau bassin alimenté par une petite cascade.
  • Les Sources de Dolé : A Gourbeyre vous passerez devant l’usine de Capès-Dolé qui produit l’une des eaux minérales les plus courantes en Guadeloupe. En face de l’usine, en descendant à travers la forêt, vous atteindrez le bain des amours, une source chaude où vous tremper.

Niveau moyen:

  • Le Saut de Matouba : Au départ de Sainte-Claude, prenez la direction de Matouba puis de Morne Savon. Peu après l’habitation Joséphine se trouve le début du sentier. Attention descente glissante et baignade dangereuse.
  • Sentier de la grande pointe : A travers des paysages authentiques, vous vous réjouirez d’une magnifique vue sur les Saintes et la Dominique.
Cascade Basse-Terre
Cascade Basse-Terre

Niveau confirmé:

  • La Trace des Alizés : Seul sentier GR de Guadeloupe, cette randonnée s’adresse aux professionnels uniquement et accompagnés d’un guide. Trajet de Vieux-Fort à Sainte-Rose.
  • La Soufrière : Depuis 3 Rivières en direction de Basse-Terre, prenez la direction de Sainte-Claude. De là, prenez la D11 jusqu’aux Bains-Jaunes, point de départ. Depuis les Bains-Jaunes, empruntez le Pas du Roy qui vous mènera jusqu’à un ancien parking.  De ce parking, le chemin des Dames vous mènera au sommet de la Soufrière. Arrivés en haut, au Dôme, vous avez la possibilité de le contourner si l’état du sentier le permet.  Redescendez par le chemin des Dames. Toutefois, avant de commencer, informez-vous auprès du siège du Parc National (Sainte-Claude) sur la météo et l’état des sentiers.

Randonner à Basse-Terre Est :

Niveau débutant:

  • La Pointe à Bacchus : Cherchez l’entrée du conservatoire du littoral puis suivez le balisage « sentier de découverte ». Vous vous baladerez à travers les cultures de fruits et les champs de canne.
  • Le Saut du bras du fort : A la sortie de Goyave, prenez la direction de Bois-Sec. Après le pont sur la gauche se trouve l’entrée du sentier, balisé de points bleus. Petite cascade où la baignade est autorisée.
  • Le Tour du Grand Etang : Non loin des chutes du Carbet, une balade autour de l’étang. Baignade déconseillée.
  • Le Bassin chaud de la rivière grosse corde : Entre le premier et le deuxième pont après le Grand Etang, le sentier débute sur la gauche et vous conduit rapidement à des baignoires naturelles d’eau chaude. Il faudra parfois traverser la rivière pour passer des unes aux autres.
  • Le Bassin paradis : En direction des Chutes du Carbet, après le pont de la rivière Grosse Corde, vous trouverez un beau bassin à l’eau divine. Bonne baignade !


Niveau moyen:

  • Chutes du Carbet : Elles sont 3, au pied de la Soufrière. Avant les trois chutes étaient accessibles par la forêt mais suite aux dangers, un belvédère accessible à tous a été aménagé pour les contempler. Dommage qu’on soit un peu trop loin. Malgré tout, les chutes restent impressionnantes.  Un sentier conduisant à la première chute a été ré-ouvert non sans quelques difficultés.

Niveau confirmé:

  • Les Chutes Moreau : Belle randonnée physique qui vous conduira à travers la forêt humide jusqu’aux Chutes.

Voilà donc un aperçu de vos futures randonnées sur Basse-Terre.

Les sites suivants vous donneront des détails sur vos randonnées :

Et si vous êtes frileux à l’idée de vous lancer sans guide, des professionnels proposent des randonnées accompagnées :

  • Ti Gli Gli : particulièrement destiné aux personnes à mobilité réduite
Montagnes de Basse-Terre
Montagnes de Basse-Terre

Quelques soient les balades que ferez, j’espère que vous vous régalerez à randonner sur Basse-Terre. N’hésitez pas à me laisser vos commentaires ! A bientôt, Latika !

AMÉRIQUES

OÙ SE LOGER EN GUADELOUPE?

ou se loger en guadeloupe

Si je vous propose cet article c’est parce que je connais très bien la Guadeloupe. J’affectionne beaucoup cette île car elle fait partie des destinations qui m’ ont données le goût du voyage. J’y suis allée plusieurs fois et les « bourgs » comme on appelle les communes là-bas n’ont plus de secret pour moi. Je vais donc vous donner un premier aperçu de la géographie de l’île et vous aider à choisir où vous loger en Guadeloupe! Zoukezzz!

On compare souvent la Guadeloupe à un papillon.

A Basse-Terre.

Sur l’aile gauche c’est Basse-Terre. Le climat y est très humide et par conséquent la végétation verdoyante. Il pleut généralement plus souvent que sur Grande-Terre mais plutôt sous forme de grosses averses. Après le soleil revient et il fait aussi très chaud. Donc on est trempés puis on sèche!

Basse-Terre est sauvage et mystérieuse. Elle correspond bien aux voyageurs amateurs de sensations fortes, aux randonneurs, aux backpackers. A Basse-Terre, vous dormirez presque dans la jungle !

se loger à basse terre guadeloupe

Certains bourgs sont plus enclins au tourisme c’est-à-dire plus développés en termes de logements, de restaurants et de commerces. D’autres le sont moins. Attention cependant, si vous choisissez de séjourner dans ces endroits plus authentiques, il faudra anticiper vos courses pour le dîner car les supérettes ne seront pas ouvertes très tard et il se peut qu’il n’y ait pas de restaurants proches de chez vous à pied. Donc si vous voulez votre ti-punch ou votre planteur pour l’apéro, il faudra y penser avant ! Sinon vous pouvez aussi opter pour prendre la voiture ou un hôtel en formule pension complète mais c’est un peu plus rare.

Mon + : de manière générale en Guadeloupe, n’attendez pas d’avoir faim pour vous mettre à table! Selon les endroits de l’île, on ne trouve pas toujours et dans les restaurants Antillais on a le temps!

Parmi les bourgs qui proposent le plus d’hébergements à Basse-Terre, il y a Deshaies et Bouillante. Puis éventuellement le reste de la côte sous le vent (la côte Ouest)  avec Pointe-Noire, Vieux-Habitants ou Basse-Terre (la commune). Pour la côte Est, Trois-Rivières.

Dans la plupart des bourgs de Guadeloupe, la vie se concentre autour de la plage principale et du petit centre-ville. C’est là que sont regroupés les habitations, commerces, les restaurants, les bars, les foodtrucks et autres vendeurs ambulants. Veillez donc à ne pas prendre un logement trop reculé dans les terres.

A Grande-Terre.

Sur l’aile droite du papillon, c’est Grande-Terre. Le climat y est moins humide. La partie Nord de Grande-Terre est sublime et aux falaises très escarpées. Il y a donc moins de logements touristiques. Si néanmoins votre choix ce porte sur cette partie de l’île, les communes les plus grandes sont Petit-Canal, Anse-Bertrand et le Moule.

La côte Sud de Grande-Terre est bordée de plages paradisiaques. A la vue de ses plages, on comprend mieux pourquoi on surnomme la Guadeloupe : l’île aux belles eaux.

se loger à grande terre guadeloupe

Cette partie de l’île est plus familiale, romantique, farniente. Elle correspond bien aux voyageurs qui veulent se reposer, flaner, buller. C’est la partie la plus touristique de Guadeloupe. De Gosier à Saint-François en passant par Sainte-Anne, vous aurez un choix vaste de logements allant de l’hôtel, du Air BnB, à la ti’case chez l’habitant. Mon coup de cœur est pour Sainte-Anne qui compte la plage du bourg parmi les plus belles de Guadeloupe. Très touristique mais magnifique. On peut même y voir les petits Antillais y faire leur cours de natation scolaire. C’est vous dire le calme de l’eau. Sur ces 3 communes il y a des marchés, des commerces, des bars, des restaurants. Vous ne manquerez de rien.

A vous maintenant de voir ou vous allez vous installer pendant votre séjour en fonction de vos envies. Si vous avez l’opportunité, testez les deux côtés de l’île. De toute manière, vous vous rendrez sûrement dans la plupart des communes de la Guadeloupe car même si vous n’y dormez pas, les activités et les visites à faire vous y conduiront.

L’ article vous a plu ? Chouette! Alors n’hésitez pas à le liker et le partager sur facebook et twitter 😉 A bientôt, Latika.