ITALIE

CREER SON PROPRE MASQUE DE CARNAVAL A VENISE

Boutique de masques vénitiensBoutique de masques vénitiens

Vous vous rendez à Venise ? Quelle chance !

Vous serez certainement enchantés par cette ville constituée de centaines d’îlots reliés les uns aux autres par ces petits ponts si charmants. Venise, c’est bien sûr la place St-Marc et sa basilique, le Palais des Doges, le pont du Rialto mais aussi ses nombreuses églises (il y a des églises à tous les coins de rues et sur chaque place !) et son carnaval connu dans le monde entier. Outre les visites culturelles et intéressantes que vous ferez à Venise, découvrez dans cet article l’origine des masques et laissez-vous tenter par un atelier création de votre propre masque!

Boutique Ca'Macana
Boutique Ca’Macana

Un peu d’Histoire…

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les masques n’ont pas été crées pour le carnaval. Autrefois, ils étaient portés presque toute l’année et par toute la population. Le masque représentait une certaine liberté et la possibilité de transgresser les règles. Car on ne savait pas qui se cachait derrière tel ou tel masque !

Chaque masque avait donc sa spécificité et sa signification. Voici ceux qui ont retenu mon attention :

Le Volto :

C’est le masque traditionnel vénitien. Grâce à sa forme carré et à son menton proéminent il permet de boire et de manger sans avoir à être retiré. La Bautta est le drapé qui l’entoure et le tout est maintenu par un chapeau, en dentelle pour la noblesse et dans des matières moins nobles pour le peuple. C’était communément la tenue de tous les jours.

Masque Volto
Masque Volto

La Moretta :

C’est le masque facial en velours noir porté par les femmes pour séduire. Contraste entre leur poitrine décolletée blanche et le regard et la bouche masqués, la Moretta était une invitation au désir. Lorsqu’elles étaient séduites par un homme, les femmes lui laissaient entrevoir leur regard ou leur bouche en retirant la Moretta.

La Gnaga :

Initialement ce masque servait aux hommes à se déguiser en femmes. Il devint donc naturellement le masque des homosexuels. A cette époque, à Venise, l’homosexualité était fortement réprimandée. Mais, La Gnaga qui, comme tous les autres masques était autorisée, ne permettait aucune possibilité de distinction et donc de répression. Elle autorisait une certaine liberté aux homosexuels.

Les masques théâtraux :

Présents principalement dans la Commedia del Arte où chaque personnage a son propre masque : Arlequin, Pantalone…

Le docteur de la Peste :

Son costume lui recouvre tout le corps, ses yeux sont couverts par le masque et par des lunettes et le masque lui protège tout le visage. Son nez crochu et cette tenue sombre visent à effrayer les esprits de la maladie de la Peste.

Docteur de la Peste
Docteur de la Peste

Créer votre propre  masque

En vous promenant dans les ruelles de Venise, vous tomberez surement sur des boutiques qui vendent des masques. Si vous voulez un vrai masque vénitien, attention aux bazars qui vendent des copies de masques importés d’Asie. Vous verrez vite la différence de qualité et de prix.

Mais le mieux est encore de créer votre propre masque.

Le Ca’Macana, fabriquant de masques vénitien depuis 1984 propose cette activité et pour environ 50€ vous repartez avec votre masque fait maison. L’Atelier se trouve dans le quartier du Dorsoduro.

Site web Ca’Macana ici.

Je m’y suis rendue et j’ai participé à l’atelier. D’abord, on nous explique un peu les différents masques proposés. Puis on choisit son masque blanc à décorer. On nous explique ensuite la technique de peinture utilisée pour faire le teint. Une fois la première couche réalisée on peut s’inspirer des autres masques ou laisser parler notre génie créatif !

Choix des masques
Choix des masques

On s’applique sur les détails, on joue avec les couleurs et les formes. Une fois terminé, on y ajoute vernis, plumes et paillettes à souhait. Et voilà le résultat !

Mon masque de carnaval terminé!
Mon masque de carnaval terminé!

C’est une chouette expérience et une activité originale à faire à Venise avec des enfants ou des adultes et ça fait un beau souvenir !

Si l’article vous a plu, dîtes-le moi et surtout envoyez-moi les photos de vos masques pour que je les ajoute!

Laisser un commentaire