ASIE

CUISINE OKINAWA: LE TOP 5 DES SPECIALITES

soba food okinawa 2

Vous vous rendez à Okinawa ? Super ! Mais qu’est ce qu’on y mange ?!

Okinawa c’est le Japon tropical. Résultat on y trouve un savant mélange entre la cuisine traditionnelle japonaise et des spécialités bien typiques de ces îles Ryuku.

Number 1 : Le traditionnel soba d’Okinawa :

Le soba classique est à base de nouilles de sarrasin. Mais à Okinawa où il n’y a pas de sarrasin on fait depuis toujours le soba avec des nouilles de blé. Elles sont agrémentées d’une tranche de porc et d’un œuf mi-cuit, le tout dans un bouillon de bonite (poisson séché) et parsemé de ciboulette.

Miam Miam ! Ca passe  à n’importe quelle heure ! Et ça cale super bien !

Number 2 : Le goya

Le légume miracle qui fera de vous un/e centenaire ! 

Quand j’ai appris cela, quelques jours avant de partir à Okinawa, je me suis dit que j’en mangerais tous les jours. Mais, même si ça se mange assez facilement mélangé à d’autres ingrédients, ça reste un peu amer et j’ai personnellement trouvé ça rapidement écœurant ! Du coup, j’ai abandonné l’idée de devenir centenaire!!

Le goya c’est un concombre amer et visuellement on le surnomme le concombre « à verrues ». « Heu sinon vous avez toujours faim ? »

Blague à part, comme je le disais, ça se goûte facilement.  D’abord parce qu’on le mange cuit et pas seul. Le plat traditionnel à base de goya est le goya champuru. C’est un plat à base de riz dans lequel on ajoute de petits morceaux de goyas éparses, du tofu, du soja et éventuellement un peu d’autres légumes. Un peu comme une poêlée.

Testez quand même avant de vous prononcer et sachez que pour les amateurs de goya vous pouvez bien sûr en ramener soit à cuire sous la forme du légume lui-même ou pré-cuit sous vide. Ca se vend dans les boutiques là-bas et vous pouvez le conservez longtemps.

Number 3 : Le tofu aux arachides

Un cheesecake ? un flan nappé ?

Non c’est le tofu aux arachides : il a tout du dessert mais n’en est pas un !Plutôt consommé en entrée ou en plat, le tofu sauce cacahuètes est délicieux. Il allie un savoureux mélange de sucré/salé et c’est un plat très léger.

A consommer sans modération.

Number 4 : Le boeuf d’Ishigaki

L’île d’Ishigaki fait partie de l’archipel des îles Yaeyama où je me suis rendue à Okinawa. C’est une île magnifique à découvrir et je ferai très prochainement quelques articles autour de cette île.

Comme dans d’autres régions du Japon, le bœuf y est réputé pour sa bonne viande. Pas étonnant lorsqu’on voit leur cadre de vie au calme et dans la nature. Et en plus, ils ont vue sur la mer !

Pour ceux qui ne sont pas végétariens, à tester, sur des sushis c’est très sympa.

Number 5 : La patate douce d’Okinawa

On en arrive aux desserts.

Les tartelettes au Beni Imo attireront votre œil curieux de part leur couleur violette. Le Beni Imo est la patate douce d’Okinawa à la texture douce et sucrée. En plus d’être bonnes, ces petites tartelettes font partie de la nourriture saine d’Okinawa car elles ont un très bon apport en vitamines.

Chouette, on va pouvoir se gaver ! Vous trouverez aussi des glaces et autres spécialités au Beni-Imo.

Certains magasins ne vendent que des produits à base de Beni-Imo !

Les Kit-kat : pour ceux et celles qui font des collections farfelues, vous pouvez vous mettre à collectionner les minis kit-kat d’Okinawa. Vous en trouverez déclinés à pleins de parfums différents : au Beni Imo, au thé vert, au cheesecake… Personnellement  j’en ai testé plusieurs, mes préférés restent  ceux aux Beni-Imo, en plus ils sont trop beaux !

Enfin comme dans toutes les îles les poissons et les fruits tropicaux y sont excellents alors à vos baguettes et régalez-vous !

L’ article vous a plu ? Chouette! Alors n’hésitez pas à le liker et le partager sur facebook et twitter 😉 A bientôt, Latika.