hôtels du monde

HÔTELS DU MONDE

DORMIR DANS UN RYOKAN DE LUXE AU CŒUR DES ALPES JAPONAISES

Ryokan de luxe dans les Alpes JaponaisesRyokan de luxe dans les Alpes Japonaises

Voici un hôtel ou plutôt un ryokan de luxe dans les Alpes Japonaises. Très différent des hôtels que l’on peut fréquenter un peu partout dans le monde, le ryokan a la particularité d’être une auberge traditionnelle. On y vit comme encore parfois dans certaines contrées reculées du Japon. On dort sur des tatamis, on se lave au onsen, le tout dans un cadre luxueux et avec un service irréprochable.

1- Arrivée à Takayama

a- Takayama

Lors de notre séjour au Japon, nous avons décidé de découvrir les Alpes Japonaises. Notamment la petite ville de Takayama. Une parenthèse au vert, un moment de calme, loin de l’agitation des grandes villes. A Takayama, le temps s’arrête. On est au cœur du Japon traditionnel, avec ses us et coutumes. Au cœur même de la ville, coule la rivière Miyagawa, entourée de magnifiques montagnes que l’on surnomme les Alpes Japonaises.

Les berges de Takayama

C’est ici que nous avions envie de nous poser, de nous reposer, de respirer, de vivre à notre rythme et à la « japonaise ». Nous avons donc opté pour 2 nuits en ryokan de luxe, le temps de savourer un peu.

b- le ryokan, c’est quoi?

Le ryokan, c’est l’auberge traditionnelle japonaise. Et le ryokan de luxe, c’est l’auberge traditionnelle japonaise avec un service 5 étoiles ! Le top du top, ça va être super ! Selon les formules, le petit-déjeuner et/ou le dîner sont inclus.

Mon + : Je recommande au minimum de prendre le dîner car pour peu que votre ryokan soit un peu éloigné du centre vous aurez du mal à trouver des restos ouverts le soir dans ces petites villes.

A notre arrivée à la gare de Takayama, une navette nous attendait pour aller au Hidatei Hanaougi, notre ryokan dans les Alpes Japonaises.

2- Découverte du ryokan dans les Alpes Japonaises

a- l’intérieur du ryokan

Le ryokan est tout en bois, avec un petit pont et des carpes Koi, typiques du Japon. Plusieurs petits jardins japonais et fontaines entourent l’hôtel et le bruit de l’eau qui coule est apaisant. C’est très mignon. Nous avons été accueillis et salués à genoux par le personnel et, une fois déchaussés, on nous a offert un thé matcha.

A l’intérieur du ryokan on circule pieds nus sur des tatamis. C’est très agréable et ça détend.

b- la chambre

La chambre traditionnelle offre une belle vue sur les montagnes. Les « volets » sont des panneaux japonais. Au Japon traditionnel, on se réveille avec la lumière du jour. 

la chambre

A l’intérieur de la chambre c’est très minimaliste. Une petite table avec des dossiers, une tv, une penderie. Il y a également les toilettes high-tech (toilettes japonaises) et une salle de bain pleine de super produits de beauté de luxe ! Le soir, lorsque vous revenez à votre chambre les futons sont installés pour passer une bonne nuit !

les futons sont installés

c- les repas

Pour les repas, il y a un coin dédié dans le ryokan. On s’y rend propre et vêtu de son kimono ou de son pyjama fourni par le ryokan. C’est assez drôle car le soir tous les clients de l’hôtel se retrouvent habillés pareil ! Attention à ne pas se tromper de moitié !

à table!

Chaque couple ou famille dispose d’une pièce privatisée pour dîner et les repas se font en plusieurs services. Pleins de petites saveurs miniatures colorées à déguster. C’est adorable, on dirait de la dinette ! A vous maintenant de tester les différents mets, plus ou moins appétissants ! Nous avons été particulièrement surpris par certains notamment une « boisson » ressemblant à de la salive et un poisson à manger entier (tête et queue incluses) !

entrée traditionnelle japonaise

d- l’extérieur du ryokan

A l’extérieur, l’hôtel dispose d’un hangar à vélos. Vous pouvez les emprunter gratuitement pour vous rendre au centre-ville (environ 10min de vélo).

Vous avez aussi une source chaude pour faire des bains de pieds. L’eau y brûlante. C’est de l’eau naturelle qui vient directement des montagnes alentours et elle contient notamment du souffre qui est excellent pour adoucir la peau. Une fois dedans, ça fait un bien fou et des pieds tout doux.

3- Les onsens du ryokan dans les Alpes Japonaises

Ce sont ces mêmes sources que l’on retrouve dans les onsens privatisés du ryokan.

les onsens

Hé oui, je vous ai gardé le meilleur pour la fin. Le ryokan de luxe a ses propres onsens (bains chauds japonais) ! Autant vous dire qu’on est tranquille et vraiment au calme ! Ils sont accessibles presque 24h/24. Il y a un onsen pour femmes et un pour hommes et chaque jour ça tourne, histoire de changer de décor. C’est ici que j’ai vécu ma première expérience de onsen et j’en garde un superbe souvenir.

a- première expérience au onsen

Lorsqu’on arrive au onsen pour la première fois, tout n’est pas franchement naturel. On ne sait pas par où commencer ni quels sont nos repères.

En général on y vient en kimono, surtout lorsqu’on est dans le cadre du ryokan. La première étape consiste à retirer ses vêtements et à les mettre dans un vestiaire. Pas toujours facile de se mettre à nu (lol) devant les autres personnes, ça ne fait pas vraiment partie de notre culture. Mais, au Japon, on se rend vite compte, hé bien, que c’est pareil pour tout le monde et surtout que personne ne fait attention à vous ni à votre morphologie. Hop c’est parti !

Une fois en tenue d’Eve, il est important de faire un premier lavage. En général, on s’installe sur de petits tabourets en face de lavabos et on se lave le corps et les parties intimes au savon.

Puis muni de sa micro serviette (les grandes restent au vestiaire), on peut investir le onsen. Ouille ouille, j’ai l’habitude du chaud, mais là, pas question de vous jeter dedans pour vous camoufler au plus vite. L’eau est à minimum 40° donc on y va progressivement. Une fois dedans, on se prélasse, on fait des mouvements lents. Puis, un peu comme pour les saunas et hammam, on ressort puis on re-rentre sans jamais y passer des heures. Mieux vaut y venir plusieurs fois que d’y rester longtemps une fois. J’adorais y venir le matin de bonne heure, avant le petit-déjeuner puis le soir avant de dîner. La nuit derrière était parfaite !

4- Conclusion

Voilà, si comme moi vous voulez vivre une expérience inoubliable dans une auberge traditionnelle japonaise nichée au cœur des montagnes, je vous invite à tester les ryokans. Celui-ci plutôt chic, offre un excellent service et peut-être un endroit magnifique pour un évènement magique…

De manière plus générale, je vous encourage vivement à découvrir les Alpes Japonaises, un havre de paix. C’est un excellent endroit pour se ressourcer l’esprit et le corps.

ryokan Hidatei Hanaougi

Quelques liens vers le ryokan et la ravissante ville de Takayama:

L’article vous a plu ? Chouette! Alors n’hésitez pas à le liker et le partager sur facebook et twitter 😉 A bientôt, Latika.

Découvrez d’autres hôtels du monde ou d’autres articles sur le Japon sur mon blog!

HÔTELS DU MONDE

MALAISIE: LE MARIOTT MULU DANS LA JUNGLE DE BORNÉO

Bornéo to the worldBornéo to the world

Dans ma rubrique « Hôtels du monde », je présente les hôtels qui m’ont le plus marqué ! Et pour le Mariott Mulu de Bornéo, c’est sûr, il est mémorable ! C’est un hôtel 4 étoiles, magnifique et chic mais à des tarifs locaux donc accessibles pour nous Français. Je vous raconte tout ci-dessous sur cet hôtel perdu dans la jungle de Bornéo !

1- Une situation exceptionnelle

Le Mariott Mulu se trouve à Mulu. Et si vous regardez Mulu sur une carte, vous verrez que c’est au Nord-Est de la partie Malaisienne de Bornéo. C’est tout simplement perdu au cœur d’une végétation dense.

Seuls de petits avions s’y rendent. L’aéroport si on peut l’appeler ainsi, ressemble à une grande cabane perdue elle aussi au milieu de la fôret tropicale. Le strict minimum : une salle d’attente, un tapis pour bagages mais pas roulant ! et peut-être une machine à café je ne me souviens plus ! Du ciel, on ne voit que du vert et des rivières marrons. Ca a un côté super mystique. On se demande quelles espèces on va croiser ici !

Nous on cherchait le dépaysement et la nature. On y est, for sure !

Aéroport de Mulu
Aéroport de Mulu

A l’aéroport, la navette de l’hôtel nous attend. Vieillotte et usée, elle ne reflète pas l’hôtel mais pas d’attente, on part de suite pour l’hôtel situé à 10min environ.

2- L’hôtel

On arrive au Mariott. L’hôtel est magnifique, tout en bois foncé et de type colonial. Il est monté sur pilotis au dessus du niveau de la jungle. Nature et fleuves nous entourent. Pas un bruit. Il est suffisamment grand mais loin d’être une usine. Et ce cadre est divin !

Hôtel Mariott Mulu
Hôtel Mariott Mulu

On nous conduit à notre suite (oui cadeau de mon homme !). Entre le salon, la salle de bain et la chambre c’est immense ! C’est la suite « Rainforest » ! Et en tant qu’hôtel 4 étoiles que je jugerai plutôt 5 tout est au top concernant la propreté, la literie, le service…

Suite du Mariott Mulu
Suite du Mariott Mulu

3- Au cœur du parc du Gunung Mulu

Mulu est célèbre pour son parc naturel préservé, le parc du Gunung Mulu. On peut y faire des randonnées seuls ou accompagnés, visiter le musée du parc, observer la faune et la flore environnante, rendre visite à la tribu Penang, voir les grottes et même faire une randonnée nocturne. J’ai tout testé et les amoureux de nature seront au paradis !

Rivière
Rivière
Faune de Mulu
Faune de Mulu

4- Un spa de luxe

Qui dit grand hôtel dit spa. J’ai fait un soin du visage dit « facial ». J’ai été accueillie comme une reine et le soin était divin. Mesdames, messieurs, après une bonne journée de marche c’est la détente assurée.

5- Un restaurant aux produits haut de gamme

J’ai tellement bien mangé là-bas, avec tout à disposition que je me suis souvent demandée comment ils faisaient pour acheminer tous ces produits frais à cet endroit ! J’ai dégusté des plats gastronomiques aussi bien occidentaux qu’asiatiques.

Restaurant du Mariott Mulu
Restaurant du Mariott Mulu

6- Un hôtel intimiste

Ce qui est chouette avec le Mariott Mulu c’est que c’est un hôtel de luxe à taille humaine. On croise suffisamment de personnes pour ne pas se sentir seuls mais on apprécie le calme ambiant. On a souvent la piscine pour nous. Le soir au bar de l’hôtel, chacun son lit-canapé pour siroter un verre face à la falaise et à la rivière. Ca lui donne beaucoup de charme !

Piscine du Mariott Mulu
Piscine du Mariott Mulu
Bar du Mariott Mulu
Bar du Mariott Mulu

Le Mariott Mulu de Bornéo ne m’a donc pas laissée indifférente de part sa situation géographique mais aussi par la beauté de son architecture. La gentillesse du personnel local et le professionnalisme du luxe en font un établissement parfait. Je recommande d’y séjourner 3-4 jours et de visiter le parc attenant du Gunung Mulu.  Un hôtel au style très affirmé et parfait pour vous si vous recherchez calme, nature et dépaysement !

Falaise
Falaise

Site de l’hôtel ici!

Si l’article vous a plû, likez ou partagez! A bientôt, Latika!

HÔTELS DU MONDE

EAU: QASR AL SARAB, AU COEUR DU DÉSERT

Qasr Al SarabQasr Al Sarab

Le Qasr Al Sarab porte bien son nom. Qasr signifie « le fort » et « al sarab », le mirage. Ce magnifique hôtel bâti sur le modèle d’un ancien fort apparaît en effet comme un mirage dans le désert d’Abu Dhabi. Bienvenue au Qasr Al Sarab au coeur du désert…

Qasr Al Sarab au coeur du désert
Qasr Al Sarab au coeur du désert

Départ d’Abu Dhabi

Je quitte Abu Dhabi. J’ai loué une voiture car pour se rendre dans le désert un taxi coûterait cher et on ne peut pas dire que ça soit une zone très bien desservie par les transports en commun !

C’est le petit matin mais la ville grouille déjà. Tours, circulation routière, concentration de monde, je suis bien en ville. Je me dirige vers l’autoroute et quitte doucement cette agitation. Je commence à apercevoir de nouveaux chantiers en périphérie de la ville. Elle s’agrandit encore et se construit tout autour. J’aperçois aussi les camps de « workers » comme ils sont appelés. Ce sont tous les expatriés d’Inde et des pays alentours « pauvres » qui sont regroupés dans ces camps. On leur y propose un logement pas cher et ils peuvent ainsi travailler aux Emirats et se faire de l’argent. Ombre au tableau mais comme un peu partout finalement, l’hypocrisie en moins.

En route vers le désert

Je continue ma progression et j’arrive au Tropique du Cancer. Whaouu ! en plein dessus ! Ca ne m’était encore jamais arrivé. La route est belle et peu fréquentée. Je m’arrête sur le bas côté pour récupérer quelque chose dans mon coffre et je suis saisie par un bruit sourd qui vient de loin mais qui progresse très vite. A peine le temps de lever les yeux et de retenir ma jupe, je vois filer devant moi une, deux, trois, quatre ferrari  lancées à toute vitesse sur cette route du désert. Les pilotes s’en donnent à cœur joie ! Je ferme vite mon coffre et reprends la route.

Le paysage change et s’embellit. Je commence à apercevoir de petites dunes de sable blanc. J’atteins une petite station service. Je m’y arrête. C’est très mignon car il y a une petite mosquée accolée à la station. Aux Emirats, le Cheikh tient à se que l’appel à la prière puisse être entendu de partout. Je fais le plein d’essence et je me prends une boisson. Je tombe sur des petites bouteilles de « Camel Lait », du lait de chameau, et je décide bien sûr de goûter. C’est très doux et légèrement plus léger que le lait de vache. Très bon !

Je poursuis ma route et j’aperçois des chameaux dans les dunes qui sont maintenant de couleur ocre. Pas de doute le désert est là et il est magnifique.

En route vers le désert
En route vers le désert

Arrivée à l’hôtel

Après 3 heures de route un panneau indique le Qasr Al Sarab. Un garde, un portail et une route qui ne mène qu’à l’hôtel. Je rentre (uniquement grâce à ma réservation) et je parcours cette route sur quelques kilomètres. Des dunes à droite et à gauche. Je ne peux résister à la tentation de m’arrêter pour toucher le sable. Ouahh ! si fin et si doux !

J’arrive enfin au bout de cette route et je suis prise d’un frisson. L’entrée d’une forteresse se dresse devant moi, le Qasr Al Sarab au coeur du désert.

Je suis accueillie par un voiturier, je lui remets mes clés et je ne retrouverai ma voiture que dans 3 jours. Je suis conduite à la réception. L’entrée et le hall sont très chics. C’est un hôtel 5 étoiles de luxe. L’intérieur de l’hôtel est décoré de motifs, de textures, de fontaines, de matériaux et d’étoffes arabisants. Les couleurs ocre, sable, or rappellent le désert qui s’offre à nous derrière les fenêtres.  On m’offre un smoothie aux dattes bien frais et quelques dattes en guise de bienvenue.

Qasr Al Sarab extérieur
Qasr Al Sarab extérieur

La chambre

Puis on me conduit à ma chambre. La vue depuis la terrasse est imprenable sur le désert et orientée pour pouvoir assister à de magnifiques couchers du soleil. La chambre est très belle et rappelle les motifs arabisants du hall principal. La salle de bain est dans les mêmes tons avec une douche et une immense baignoire dans laquelle on tient au moins à 4 ! 

Chambre du Qasr Al Sarab
Chambre du Qasr Al Sarab

La piscine

Après m’être installée, je décide d’aller me rafraîchir à la piscine. 1 grand bassin, 1 bain chaud et une pataugeoire, la température de la piscine est adaptée toute l’année. Il y un bar dans l’eau, des transats tout autour et même des lits pour une petite sieste en extérieur. Un moment de détente particulier, une oasis de fraîcheur au cœur du désert.

Piscine du Qasr Al Sarab
Piscine du Qasr Al Sarab

Le désert

La fin de journée approche et le sable est moins chaud. C’est l’heure d’une promenade dans les dunes. L’ascension est difficile mais le sable est tiède et tellement agréable sous les pieds. Je m’enfonce de plusieurs centimètres à chaque pas pour enfin atteindre le sommet de la dune la plus haute. Le paysage est sublime. Le désert à perte de vue. Des tonnes de sable fin de couleur ocre et la lumière du soleil qui descend doucement. On resterait des heures à contempler.

Coucher de soleil dans le désert

Les restos

Après une bonne douche je m’habille pour aller dîner. L’hôtel comporte plusieurs restaurants chacun avec des spécialités différentes. J’en ai testé 3 durant mon séjour.

Banquettes, tapis, entrées, barbecue et desserts libanais délicieux. On dîne à la belle étoile face au désert. Les bédouins, leurs chameaux et leurs faucons ne sont pas loin. Une expérience totalement inoubliable.  

Le 2ème resto est celui du petit-déjeuner. La cuisine y est plus internationale mais tout autant délicieuse.

Enfin, le resto près de la piscine propose une cuisine variée et raffinée. Des plats locaux et internationaux allant des fallafels aux gambas accompagnées de riz noir.

Les mets sont tous très fins et chaque petit-déjeuner, déjeuner ou dîner est un moment de plaisir.

BBQ dans le désert
BBQ dans le désert

Activités

Le lendemain j’ai rendez-vous pour une activité : « Animal Experience ». Nous sommes un tout petit groupe de 5 personnes accompagnés de 2 guides. On monte en 4×4 et direction plusieurs établissements appartenant au Qasr : l’un abrite les faucons et les lévriers, l’autre les chameaux et les brebis et le dernier les chevaux. Le guide nous parle des animaux et nous pouvons le questionner également. Plutôt intéressant.

Un tas d’autres activités sont proposées au sein de l’hôtel comme faire du 4×4 dans le désert, monter à dos de chameau, prendre un cours de cuisine…

Animal Experience
Animal Experience

Enfin, après 3 jours de sérénité dans un cadre des plus magique, c’est l’heure de partir. C’est avec un gros pincement au cœur que je quitte ce lieu si enchanteur en espérant bien pouvoir y revenir.  Alors si comme moi vous avez la possibilité de vous au Qasr Al Sarab au coeur du désert d’Abu Dhabi, n’hésitez-pas une seconde, vous ne serez pas déçus !

Voici le lien de l’hôtel: https://www.anantara.com/fr/qasr-al-sarab-abu-dhabi et n’oubliez pas, si vous avez aimé l’article, partagez-le et likez-le! A bientôt, Latika.